Sommaire
partager l'article sur
Data
5/7/2024
Alix Chezeau-Launay
Alix Chezeau-Launay
No items found.

Google Consent Mode et sa version 2 : Tout ce que Vous Devez Savoir !

La Fin des Cookies Tiers : Une nouvelle ère pour la confidentialité en ligne

Les cookies tiers, ces petits fichiers de données stockés par des domaines autres que ceux que vous visitez directement, sont sur le point de disparaître. Ces cookies sont principalement utilisés par les annonceurs pour suivre votre activité en ligne, créer des profils d'utilisateur et diffuser des publicités ciblées. Toutefois, en raison des préoccupations croissantes concernant la vie privée, les cookies tiers sont déjà bloqués sur Safari, iOS et Firefox. Google Chrome, le navigateur le plus utilisé, prévoit de les supprimer complètement d'ici le premier semestre 2025. Cette décision marque une étape importante dans l'évolution de la confidentialité en ligne.

Google Consent Mode : Une réponse aux défis de la confidentialité

Face à ces changements, Google a développé le Google Consent Mode, un outil conçu pour aider les sites web à respecter les exigences en matière de confidentialité et de consentement des utilisateurs, tout en continuant à collecter des données essentielles pour l’analyse et la publicité. Alors, qu'est-ce que le Google Consent Mode, et comment fonctionne-t-il ?

Le Google Consent Mode est une API (interface de programmation) développée par Google qui adapte le comportement des balises de suivi en fonction du consentement donné par l'utilisateur. Par exemple, si un utilisateur refuse le suivi, les balises ajustent leur fonctionnement pour ne pas collecter de données personnelles identifiables, telles que le nom, prénom ou l’adresse d’un utilisateur.

Concrètement, le propriétaire du site intègre le Google Consent Mode via des balises de script dans le code du site, généralement en utilisant Google Tag Manager pour simplifier la gestion.

Il existe deux versions du GCM, la v1 et la v2, quelles sont les différences? 

Le Google Consent Mode v1 et v2 diffèrent principalement par les niveaux de granularité et de contrôle qu'ils offrent sur le consentement des utilisateurs. 

La version initiale, GCM v1, se concentrait sur deux paramètres principaux : ad_storage pour le stockage publicitaire et analytics_storage pour le stockage analytique, permettant aux sites web de moduler le suivi en fonction du consentement global des utilisateurs. 

En revanche, GCM v2 introduit une sophistication accrue avec deux nouveaux paramètres : ad _user_data et ad_personalization. Ces ajouts permettent aux utilisateurs de spécifier plus précisément leurs préférences concernant le partage de données et la personnalisation des publicités, offrant ainsi une gestion du consentement plus détaillée et conforme aux exigences réglementaires renforcées, comme le RGPD et le Digital Markets Act. 

En somme, GCM v2 offre une meilleure transparence et un contrôle accru pour les utilisateurs, tout en permettant aux annonceurs d'affiner leurs stratégies publicitaires en fonction des consentements spécifiques.

Si vous mettez en place le Consent Mode, c’est donc bien la V2 qu’il faudra déployer pour répondre aux besoins de Google.

Google Consent Mode v2 : Une précision des finalités publicitaires

Le GCM V2 introduit donc deux nouveaux paramètres de consentement offrant une granularité plus fine, qui étaient auparavant limitées au seul ad_storage. Désormais, en plus du consentement pour le dépôt de cookies ou autres traceurs (ad_storage), les utilisateurs peuvent spécifier s'ils acceptent de partager leurs données (ad_user_data) et indiquer leurs préférences en matière de retargeting avec des publicités personnalisées (ad_personalization). 

  • ad_user_data : Détermine si les données peuvent être partagées avec Google.
  • ad_personalization : Contrôle l’utilisation des données pour la publicité personnalisée.

Cas d’usage si le partage de données est refusé:

Deux méthodes d’implémentation
  • Mode de Consentement Basique

Avec le mode de consentement basique, les balises Google/SDK sont bloquées tant que l'utilisateur n'a pas donné un consentement explicite. Aucune donnée n'est collectée sans ce consentement. Google utilise uniquement les données consenties pour modéliser le comportement des utilisateurs qui n'ont pas accordé leur consentement explicite.

  • Mode de Consentement Avancé

Le comportement des balises Google/SDK s'adapte en fonction du consentement de l'utilisateur : 

  • Si l’utilisateur consent au dépôt de cookies, il est traqué normalement
  • Si l’utilisateur ne donne pas son consentement, il est totalement anonymisé et ses données sont envoyé sous forme de pings à Google (bien moins complet que via un dépôt classique)

Cette méthode permet donc, sans identifier les utilisateurs, de modéliser plus précisément les parcours.

Comment voir l’état du GCM ?

La V1 et le GCS

La version 1 stocke le consentement dans un paramètre GCS. Cette information est transmise dans chaque requête envoyée à Google Analytics par exemple. 

Pour le trouver, appuyez sur F12 (ou faites un clic droit et sélectionnez "Inspecter l’élément"), allez dans la section "Network" et recherchez le nom "collect" (correspond aux requêtes envoyées à Google Analytics). Une fenêtre apparaîtra sur la droite, où il faudra cliquer sur "Payload".

Dans cette fenêtre, vous verrez le paramètre GCS.

Voici comment lire la valeur dans ce paramètre :

  • G100 : requête en mode dégradé (Advanced Consent Mode), aucun cookie
  • G110 : consentement uniquement pour les cookies de Google Ads, mais pas pour ceux de Google Analytics
  • G101 : consentement uniquement pour les cookies de Google Analytics, mais pas pour ceux de Google Ads
  • G111 : consentement pour Google Ads (ad_storage = granted) et Google Analytics (analytics_storage = granted)

La V2 et le GCD

Dans la version 2, le GCD s’ajoute au GCS pour la transmission des signaux de consentement.

Le paramètre GCD est inclus dans chaque requête Google AdWords ou Google Analytics lorsque le Google Consent Mode est activé. Il reflète les statuts des signaux GCM, garantissant ainsi à Google que le Consent Mode est actif et que le consentement des utilisateurs a été collecté.

Concrètement, le format GCD ressemble à ceci :

11{{ad_storage}}1{{analytics_storage}}1{{ad_user_data}}1{{ad_personalization}}5

Le 11 (parfois 13) sont les préfixes et resteront constants. Le 5 (parfois 7) sont les suffixes et ne changeront pas non plus.

Entre chaque valeur, on peut retrouver un 1 ou un 3 en tant que séparateurs pour les paramètres de consentement (comme « ad_storage », « analytics_storage », « ad_user_data » et « ad_personalization »).

Ce qui nous intéresse et ce qui variera seront les valeurs des signaux de consentement :

- “p” : valeur par défaut “denied” (l’utilisateur n’a pas encore fait de choix)

- “t” : valeur par défaut “granted” (l’utilisateur n’a pas encore fait de choix)

- “q”, “m” ou “u” : valeur “denied” après un “update” (choix de l’utilisateur)

- “e”, “r”, “n” ou “v” : valeur “granted” après un “update” (choix de l’utilisateur)

- “l” : le signal n’a pas été défini (ce sera le cas si GCM v2 n’est pas en place)

Comment déployer le GCM?

Le Google Consent Mode peut être déployé avec plus ou moins de facilité selon la configuration du client.

  • Implémentation manuelle : Demandez à un développeur de suivre la documentation de GCM pour l'intégrer directement dans le code du site.
  • Implémentation via CMP : Certaines plateformes de gestion du consentement (CMP), telles que Didomi, permettent de déployer GCM automatiquement.
  • Implémentation via GTM : En utilisant une autre CMP, il est possible de déployer GCM avec un peu de code JavaScript dans Google Tag Manager (GTM).

Impacts du Google Consent Mode v2 sur les utilisateurs et webmasters

Le Consent Mode v2 influence considérablement la manière dont les données des utilisateurs sont collectées et traitées par des services tels que Google Analytics et Google Ads. Voici comment :

  • Collecte et traitement des données : En fonction du consentement des utilisateurs, les sites web peuvent ajuster les réglages de ces services pour restreindre ou permettre l’envoi, le stockage et l’exploitation des données à des fins publicitaires et analytiques. Par exemple, si un utilisateur refuse le suivi publicitaire, le paramètre ad_user_data peut être configuré sur false, bloquant ainsi la transmission de ces informations par les balises Google. De même, le refus de la personnalisation des publicités conduit à la configuration du paramètre ad_personalization sur false.

  • Conformité aux réglementations : Le Consent Mode v2 aide les sites web à se conformer aux réglementations de protection des données en vigueur dans l'EEE, comme le RGPD et le DMA. Le Consent Mode v2 permet de recueillir ce consentement de manière plus granulaire, distinguant clairement les différentes catégories de données recueillies et leur utilisation.

  • Modélisation des conversions : Même sans cookies, le Consent Mode v2 utilise des signaux de consentement et les données acceptées pour estimer les conversions et l’efficacité des publicités. Cette modélisation aide à compenser la perte de données liée au refus de cookies, permettant de maintenir une vue d'ensemble sur les audiences et performances

.

L'adoption du Consent Mode v2

Pour réussir la transition vers le Consent Mode v2, voici quelques étapes et recommandations :

  1. Mettez-vous à jour : Assurez-vous que votre site et vos campagnes publicitaires soient à jour et conformes aux normes du consent mode v2.
  2. Optimisez votre bandeau de consentement : Encouragez un taux d'acceptation élevé en utilisant un design attractif, une formulation positive et en offrant des options de consentement détaillées et personnalisées.
  3. Testez et analysez : Évaluez l’impact de la mise à jour sur vos données et conversions. Comparez les performances avant et après la mise à jour, et ajustez vos stratégies marketing en conséquence.

Gardez en tête que si vous n’implémentez pas le Google Consent Mode, la remontée des audiences dans Google Ads et Google Analytics sera impactée entraînant potentiellement des baisses de performances dans vos campagnes.

Conclusion

Le Google Consent Mode v2 est un outil essentiel pour les sites web qui souhaitent se conformer aux régulations sur la confidentialité des données tout en maintenant l'efficacité de leurs campagnes publicitaires. En adaptant les balises Google aux préférences de consentement des utilisateurs, les entreprises peuvent améliorer la transparence et renforcer la confiance des utilisateurs.

Sélectionnez une CMP approuvée, configurez les nouveaux paramètres, et testez son fonctionnement sur votre site pour garantir une transition en douceur et maximiser les avantages liés à la personnalisation des publicités.

Vous avez besoin d’aide pour déployer GCM V2 ou aller plus loin dans votre tracking ?

N'hésitez pas à nous contacter pour un accompagnement personnalisé !